La désobéissance et la colère de Dieu.

27 Juin

Culte du 27 juin 2010

Annonces, Sermon et prédication

Ce dimanche fut une journée toute particulière à l’Eglise de Dieu la Bonne Cause. L’impact divin a été avec le peuple de Dieu. Après que le frère Paul ait indiqué qu’il y aura une veillée de prières le 2 juillet 2010 prochain de 22h à l’aube, au 9, avenue du Général de Gaulle, Boissy-St-Léger (RER A). La responsable des femmes de l’Eglise, la sœur Justine prit la parole pour s’adresser aux femmes. Dans son propos, elle se plaignit de l’absence de ses coreligionnaires aux réunions dédiées. Dans ce contexte, elle rappela qu’il ne s’agissait point des mères, mais de toutes les femmes, c’est-à-dire tout ce qui est féminin, de 7 à 77 ans pour être plus prosaïque. Elle parla de la précédente veillée des femmes, qui se révéla être un immense instant de bonheur pour la Maison de Dieu. Un moment d’onction divine. La main de Dieu était présente…

Après cette exhortation, l’ancien de l’Eglise, Daha Rou prit la parole pour s’adresser au peuple de Dieu. Il demanda qu’il y ait plus d’organisation dans l’Eglise, pour qu’il y ait plus de concertation.

Ensuite, le Pasteur Luc conclu ces propos en appelant ses ouailles à plus d’amour…

Après un moment unique d’adoration où on a vu tour à tour, l’œuvre et la puissance de Dieu se manifester par la voix de ses chantres, la place est venue au tour de la prédication. Dans son homélie dominicale, le pasteur Luc s’est appuyé sur le Livre 1 Rois, du verset 18 au 25.

Dans cet évangile, il s’agit de la désobéissance d’Achab, roi d’Israël, qui convola en juste noce avec Jezabel, qui était une étrangère et avait comme Dieu, Baal. Or, la parole de Dieu le recommande. De quoi s’agit-il ? Simplement de ne pas épouser une personne d’une autre religion. Le Pasteur demanda de se référer à la parole divine pour ne pas compromettre ses chances propres, car nous sommes à l’origine de ce qui nous arrive.

Par cet acte de leur Roi, Israël fut puni de sécheresse. Durant 3 ans donc, il fut privé de pluie. Ainsi, il faut tenir devant l’Éternel pour voir sa gloire. Sa pluie et ses bénédictions suivront…

Bon dimanche Amen !

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :